Les personnes qui veulent agrandir leur maison sont généralement en quête d’espaces supplémentaire pour leur habitation. Mais elles peuvent également choisir cette opération dans le but de revoir leur déco d’intérieur ou d’augmenter la valeur de leur bien immobilier. Sauf que la plupart du temps, il faut disposer de certaines pièces légales pour effectuer cette opération. La question se pose alors de savoir comment vous pourrez agrandir votre domicile sans pour autant disposer d’un permis de construire ? Suivez-nous tout au long de cet article pour avoir plus d’informations sur ce sujet.

Agrandir une maison : De quoi s’agit-il ?

Qu’il s’agisse d’un couple ou d’une colocation entre amis, ils auront tous, à un moment besoin de réaménager leur maison. Avant de réaliser cette opération, ils devront se rapprocher de la mairie du coin pour s’accorder avec le projet d’urbanisation de leur ville. Les obligations légales de cette opération sont entre autres ; une déclaration préalable si l’agrandissement fait entre 5 et 20 m² en zone non urbaine, et un permis de construire si l’extension fait plus de 20 m² en zone non urbaine. Aussi, le coût moyen d’un agrandissement de domicile est de 1 800 €/m², mais il varie en fonction du style d’aménagement choisi. Pour en savoir plus faites des recherches approfondies.

3 conseils pour agrandir une maison sans permis de construire

Construire une véranda, réparer la toiture et installer une mezzanine sont des travaux de construction et d’élargissement d’une maison. Pour effectuer ce dernier, il faut disposer d’un permis de construire, mais pas toujours. Ainsi, si vous ne disposez pas de pièces légales, vous devez vous assurer que votre aménagement ne dépasse pas les 20 m² en région non urbaine et que ce dernier, n’excède pas les 40 m² en zone urbaine. Enfin, il est fortement déconseillé de construire sur un bâtiment historique ou dans une zone sauvegardée.