Utilisée par les adeptes de sensations fortes comme les partisans des escalades, des parcours acrobatiques en hauteur, la ligne de vie est un équipement de sécurité capable de protéger les personnes et les objets en cas de chute. Pratique pour les travaux de construction en hauteur notamment pour la toiture, grâce à cet article, vous saurez comment l’installer. 

Les différentes techniques utilisées

La pose de ligne de vie peut se faire de deux manières. La première est dite horizontale et la deuxième verticale. Quelque soit la technique appliquée, elle se fixe sur tous les types de toiture et peut être accompagnée de garde-corps bas de pente et d’un échafaudage de pied. Pour l’installation d’une ligne de vie, il faut prendre en compte les exigences légales. Si la ligne de vie horizontale répond à la norme EN  795 Classe C, l’installation de la ligne verticale correspond à la loi EN 353-1. 

La pose d’une ligne de vie 

Destinée aux travaux faits en hauteur, l’installation d’une ligne de vie est une opération qui nécessite le professionnalisme d’un expert. Ce dernier devra en amont établir la faisabilité du projet en déterminant la nature de la ligne de vie. Ceci est fonction du type de protection envisagée sur le chantier. Il devra choisir avec précision les ancrages mobiles, le type de détecteur et les témoins de charge. Tous ces mécanismes sont mis en place, pour assurer et préserver la protection de la vie humaine et des biens matériels dans votre chantier. Après la pose de la ligne de vie sur votre toiture, un contrôle doit être fait pour attester de sa solidité et de sa conformité à la législation. Le résultat de cette expertise de vérification sera mentionné dans un procès-verbal qui attestera que le mécanisme n’est sujet à aucun risque d’arrachement. C’est suite à l’établissement de ce justificatif, que le travail peut commencer. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *