L’amiante est une matière isolante et résistante qui a été beaucoup utilisée du fait de ses nombreuses propriétés : résistance au feu, coût peu élevé, résistance aux agressions chimiques. Jusqu’à son interdiction en 1997 du fait de ses effets dangereux sur la santé, Il a été amplement utilisé. L’amiante est un matériau très toxique. L’inhalation de fibres d’amiante est la cause de l’asbestose (fibrose pulmonaire) ; de cancers broncho-pulmonaires, ainsi que de cancers de la plèvre (mésothéliome) et de cancers du larynx des voies digestives. Les cibles de ces pathologies sont surtout les « travailleurs de l’amiante », mais également des personnes exposées de manière permanente et souvent à leur insu.

La toiture en amiante

L’amiante, par ses qualités isolantes, a été considérablement utilisé dans la confection des plaques de fibrociment, aussi connu sous le nom de « amiante-ciment ». Actuellement, le fibrociment n’est  plus utilisé pour la réalisation des toitures du fait des risques sanitaires liés à l’utilisation de l’amiante. Pourtant, beaucoup de bâtiments sont encore concernés et les anciennes toitures en fibrociment nécessitent un diagnostic d’amiante, pour s’assurer de leur innocuité pour la santé, notamment pendant les opérations de nettoyage de toiture. En effet, la toiture ne présente pas de danger tant qu’elle n’est pas abîmée.

Si le rapport du diagnostic est positif, une opération de désamiantage doit impérativement être menée. S’il est négatif, il peut quand même être essentiel de faire une rénovation préventive. Le coût de cette opération devra être comparé au coût de travaux de toiture visant à la réfection complète du toit.

Qu’est-ce que le démoussage d’une toiture, comment le mettre en oeuvre ?

Avec le temps, une toiture (même une toiture fibro ciment) peut être envahie par des végétaux du genre moisissures, mousses, lichens et champignons. Et en plus, la pluie et la neige accélèrent ce processus de développement végétal. Un démoussage régulier est donc nécessaire pour débarrasser le toit des mousses et autres végétaux.

Par ailleurs, les matériaux utilisés pour la construction des toitures sont fragiles. Ils sont sensibles aux chocs mécaniques (grêle) mais aussi aux chocs thermiques (variation été/hiver). Et l’ardoise fibro utilisée pour les toitures en amiante ne déroge pas à cette règle.

De même l’utilisation de produits chimiques non adaptés (chlore et javel), comme souvent proposés par des « spécialistes itinérants » peut leur être fatale. Soyez trés attentifs aux produits utilisés par les personnes qui interviendront sur votre toiture. En effet, certains produits peuvent accélérer la porosité et la solidité des matériaux mis en oeuvre, les rendant plus sensibles au gel, provoquant des fissures et pouvant conduire à des bris de tuiles. La bonne solution consiste seulement à utiliser un nettoyage adapté avec des produits conçus pour cela.

Démoussage toiture amiante

Lorsqu’une toiture est composée d’éverites en fibrociment (tuile ardoise fibro), et qu’elle a été fabriquée avant 1990, il y a de fortes chances qu’elle renferme de l’amiante.

Au fil du temps, les plaques d’éverites deviennent poreuses, et peuvent ainsi être source d’infiltration à travers les jointures, les éventuelles micro-fissures, et les fixations. (Il existe toutefois des solutions d’étanchéité, dans les boutiques de bricolage à base de silicone, d’enduit bitumeux ou de résine). Ceci est dû au fait que la mousse  retient l’eau, comme une éponge, produisant un système de goutte à goutte continu. La mousse qui s’accumule sur la toiture accélère sa dégradation et provoque des infiltrations pouvant endommager la maison, son isolation, les plafonds, la peinture, etc.

Dans le cadre d’une rénovation de toiture, le travail de démoussage nécessite la maîtrise de différentes techniques. L’amiante devient dangereux lorsque le démoussage de toiture est fait par le particulier. Pour faire les choses dans les normes et en toute sécurité, il est fortement recommandé de faire appel à des professionnels de la toiture (couvreur, entreprise de démoussage ou de désamiantage) et de s’assurer qu’ils possèdent l’expérience nécessaire pour intervenir sur ce type de toiture amiante.