Comment trouver et réparer une fuite de toit ?

Votre toit tuile fuit ? Il est impératif de vérifier l’état de vos tuiles. Dans cet article, nous vous expliquons comment trouver et réparer une fuite de toit. Mais il sera probablement nécessaire d’entreprendre des travaux de toiture ou, au moins, d’envisager une rénovation de toiture. Confier ces tâches à un couvreur professionnel est fortement conseillé.

La tuile est une composante constitutive de la toiture qui permet de recouvrir la maison. La tuile est une pièce importante dans le bâtiment notamment dans la constitution de la toiture et la couverture totale de la maison. La tuile est fabriquée en plusieurs matières dans une tuilerie. En général, elle est fabriquée en terre cuite et parfois en béton de ciment ou en pierre. Les tuiles sont fixées sur la toiture aux moyens des clous ou des crochets qui consolident davantage leur stabilité. Il est à noter que la masse des tuiles est un facteur de stabilité car elles sont relativement lourdes.

Avant de commencer une réparation de toiture, il faut en connaître les principaux composants. Il existe plusieurs types de tuiles qui permettent d’avoir un résultat spécifique en fonction des besoins escomptés.

Connaître les différents types de tuiles

Avant de commencer l’entretien de toiture ou la réparation du toit, il est nécessaire de connaître quelques uns des différents types de tuiles utilisées pour une toiture traditionnelle ou une toiture ardoise. Dans cet article nous n’abordons pas les cas particuliers suivants : toiture en zinc, toiture terrasse, toiture plate, toiture végétale.

La tuile plate

Elle a été fabriquée pour des toitures dont la pente angulaire est d’environ 45°. Elle a une forme rectangulaire et grâce à des accroches situées au derrière, elle est solidement fixée sur le support de la couverture de la charpente. Cette tuile est présente sur une grande partie du territoire français et elle peut être fixée de deux manières :

  • L’installation dite simple : Dans ce cas, les tuiles sont posées les unes près des autres. L’étanchéité du raccord aligné dans le sens vertical, entre deux tuiles, est garantie par une fine languette.
  • L’installation dite double : Dans ce cas, les tuiles sont posées les unes sur les autres sur toute la surface, en hauteur comme latéralement. Cette méthode assure une meilleure étanchéité que l’installation dite simple mais, la charpente devra supporter le poids des tuiles.

La tuile ronde

Elle a été conçue pour des toitures dont la pente angulaire est d’environ 30°. Elle a une forme aplatie, en arc ou en creux, qui lui permet de mieux résister au vent et à la neige. Elle se pose généralement en alignement des rangs, les creux vers le bas. Sa pose nécessite une dextérité professionnelle et du mortier pour une meilleure adhérence. Tout ceci rend cet ensemble lourd. Un chéneau est conseillé pour faciliter l’évacuation des eaux pluviales et éviter une éventuelle infiltration à travers la tuile car une tuile qui fuit provoque d’énormes désagréments.

La tuile panne

Elle a très souvent une large dimension et elle se distingue par son emboîtement latéral et supérieur.

La tuile à emboîtement

Elle s’adapte à toutes les pentes angulaires de la toiture et elle résiste mieux aux vents violents et permet une meilleure circulation des eaux de pluie.

La tuile en bois

Elle est fabriquée en général en bois de châtaignier capable de résister plus longtemps aux intempéries et aux agressions naturelles.

Toutes ces différentes tuiles aussi résistantes et étanches les unes que les autres, permettent de sécuriser la toiture et donc toute la maison. Une tuile qui fuit vient ainsi entraver le rôle de ce système de protection de la toiture et est un désagrément à prendre au sérieux.

Repérer une tuile qui fuit

Une tuile qui fuit entraîne une infiltration des eaux de pluie et donc de l’humidité, des moisissures et des champignons. L’urgence de rapidement identifier la fuite s’impose afin de résorber le problème.

Une tuile qui fuit compromet à la fois le bon fonctionnement de tout le système d’évacuation des eaux de pluie et la bonne étanchéité de la toiture. Il est donc impératif après le constat d’une infiltration, de mener des investigations dans le but de repérer la fuite.

La fuite peut facilement être visible ce qui entraîne une maintenance plus aisée ou, la fuite peut être difficilement visible, ce qui entraîne une recherche minutieuse. Il faut noter que plusieurs facteurs peuvent conduire progressivement ou non à une fuite.

Une installation des tuiles qui ne prend pas en compte la pente angulaire de la toiture peut à la longue provoquer une fuite. Le respect de la pente angulaire de la toiture permet une meilleure évacuation des eaux de pluie. En effet si les eaux de pluie ne s’écoulent pas correctement, elles stagnent et peuvent s’infiltrer à la longue. Il est donc impératif de respecter la pente de la toiture afin que les eaux pluviales s’écoulent aisément.

Une  tuile qui fuit peut également provenir d’une mauvaise installation des joints d’une fenêtre de toit. Toute trace d’humidité autour de ces joints sont la preuve qu’il y’a une fuite et des mesures immédiates devraient être prises afin de remédier à la situation.

Tous ces facteurs exogènes et naturels ou non peuvent provoquer une fuite sur une tuile mais il faut également noter que la fuite peut directement provenir des tuiles elles mêmes. Une tuile fissurée sera facilement repérée en l’observant minutieusement par le dessous depuis la charpente. Il est conseillé d’effectuer une telle opération lors de la saison pluvieuse afin de mieux identifier la tuile qui fuit. Une tuile déplacée peut être la cause d’une fuite d’eau et la conséquence d’un vent violent. Un contrôle visuel sur la toiture permettra d’évaluer dans ce cas là l’ampleur des dégâts.

Toutes les mesures de sécurité nécessaires pour une investigation efficace des tuiles devront être prises et appliquées.

Réparer une tuile qui fuit

Une tuile qui fuit est la résultante de trois facteurs majeurs : la vétusté des tuiles, un problème accidentel lié à l’accumulation des déchets, des feuilles mortes ou des brindilles dans une gouttière et enfin la stagnation des eaux pluviales due à la mauvaise installation des tuiles.

Après avoir menées des investigations vous permettant d’identifier l’origine de la fuite d’eau, vous devrez passer à l’étape de la maintenance proprement dite afin de résoudre le problème. Si les tuiles sont cassées ou fissurées, elles devront impérativement être remplacées par des tuiles neuves. Si les tuiles ont été déplacées par les intempéries, une inspection visuelle de la toiture s’impose. Il vous faudra d’abord identifier toutes les tuiles déplacées et ensuite les replacer soigneusement.

Après toutes ces opérations qui requièrent une certaine expertise et qui imposent le respect des règles de sécurité, vous devrez vérifier le bon fonctionnement de tout le système d’évacuation des eaux de pluie ainsi que l’étanchéité de la toiture.