De nombreuses études ont révélé le caractère très toxique de l’amiante, par conséquent depuis plus de deux décennies, l’amiante est interdit dans la plupart des pays européens. Qu’est-ce que l’amiante ? Quels sont les risques pour la santé ? Que dit la loi concernant l’amiante et quelles sont les dispositions à prendre pour un désamiantage efficace ?

L’amiante : qu’est-ce que c’est ?

Le terme amiante ne désigne pas un matériau ou un objet particulier. Il s’agit plutôt d’un terme générique désignant certains matériaux industriels de nature fibreuse comme le fibrociment (fibro, amiante ciment, amiante friable). La dimension des particules se situent généralement dans les proportions de 5 µm de long pour 3 µm  de large. Mais il ne s’agit pas là de dimensions standard. On peut avoir des particules ayant des dimensions un peu plus élevées ou plus réduites. Les amiantes sont utilisés soit sous leur forme friable dans les flocages ou en feuilles, plaques cartonnées ou tressées, sois sous leur forme non friable incorporés à certains produits comme les peintures, le ciment, les colles, le béton bitumeux, les patins de freins, des fours électriques. Ainsi, le lieu où l’on retrouve le plus l’amiante, ce sont les bâtiments, pour leurs propriétés isolantes, leur résistance à la tension, leur flexibilité et leur résistance à certains produits chimiques. Ce sont des silicates magnésiens ou calciques, mais avec un caractère réfractaire assez particulier. Comme amiante, on peut citer les fibres de serpentine dont l’amiante blanc appelé encore Chrysostile, constitué des fibres longues, flexibles et recourbées ; les Amphiboles qui sont plutôt droites, en forme de baguettes ou d’aiguilles et cassantes comme amiante bleu (crocidolite), l’amiante brun (amosite), l’actinolite, l’anthophyllite, la trémolite.

Le désamiantage : un procédé immobilier obligatoire

Depuis l’affaire Jussieu et les relations établies entre la poussière d’amiante et le cancer des poumons, la réglementation a pris en compte les danger liés à l’amiante d’abord pour les travaux publics puis pour les particuliers. Attention, tous les travaux sont concernés y compris les travaux de terrassement.

Les dangers de l’amiante

L’amiante est certes un matériau important, mais il est très toxique. Son inhalation peut engendrer des maladies graves  comme certains cancers et certaines maladies des voies respiratoires et des voies digestives. D’où l’intérêt de réaliser une décontamination ( désamiantage) avant l’achat d’une demeure ou lorsqu’on envisage la démolition, ou la déconstruction, d’un bâtiment. Quelles sont les possibilités qui s’offrent dans l’un ou l’autre de ces cas ?

Procédure des travaux de désamiantage

Avant la destruction d’une demeure, il est important de récupérer les matériaux contenant de l’amiante en prenant certaines précautions (gestion des déchets, recyclage des déchets). Il faut donc prendre en compte tout le bâtiment. Ces matériaux doivent être confinés, acheminés, traités ou éliminés conformément au code de l’environnement. L’enlèvement aussi doit respecter la Loi : tous ces gravats doivent quitter le chantier, en étant étiquetés.

Lorsque les matériaux amiantés ne peuvent être retirés, on peut envisager une procédure d’encapsulage.

Notez que le désamiantage avant la vente d’une demeure ne concerne que les parties accessibles de la demeure, pour la protection collective des habitants et des visiteurs.

Alors, que faire pour éviter les risques sanitaires, éliminer les matières dangereuses et se mettre en conformité avec la Loi en vigueur ?

Procéder à un diagnostic amiante

En cas de doute, ou si vous êtes concerné par la dépollution d’un bâtiment, une évaluation des risques est indispensable. Faîtes réaliser un diagnostic amiante préalable afin de connaître l’entendue des travaux à entreprendre. Les faux plafonds, les dalles de sol, les toitures, le calorifugeage ou le flocage sont des suspects courants à faire vérifier.

Visitez cette page du Ministère pour en savoir plus sur les diagnostics plomb, amiante et  termites.,

BAT, une entreprise de désamiantage certifiée

Une opération de désamiantage, de curage ou de décapage, est délicate à réaliser. Le maître d’ouvrage doit prévoir les dispositions adéquates (équipement de protection individuelle pour les ouvriers, traitement des déchets dangereux, protection de l’environnement du chantier, qualification des opérateurs) pour respecter les termes de la Loi et être en conformité avec l’inspection du travail.

Il existe des professionnels du désamiantage, certifiés QUALIBAT, que vous pouvez contacter et qui s’occuperont des travaux de désamiantage en un temps record. Ces entreprises sont détentrices d’une certification nationale et d’une assurance professionnelle. En équipe, ces professionnels réalisent le désamiantage et montent un dossier ou un compte-rendu pour le propriétaire de la demeure. Ceci doit être fait au moins un mois avant le démarrage du chantier de réhabilitation, de rénovation, de démolition ou de reconstruction.